26 juin 2012

Je me suis exécuté pour n'avoir pas l'air d'un dégonflé.Qu'aurait pensé Salem de ma lâcheté?Je me

suis dirigé vers le grand marché où on m'avait dit qu'il y aurait foule.En faisant "dring,dring" comme

pour écarter les passants,tout s'est passé exactement comme on me l'avait dit.Ce fut le grand

"plouf";sans même que je sente la petite fraîcheur sur la nuque,l'argument de vente du  docteur

Guuillotin,un de mes rares souvenirs de la Révolution française.Anéanti par la trouille et pour une

fois le cul bien serré,j'ai fait ce qu'on m'avait demandé.

Hélas,au Paradis d'Allah  je n'ai pas trouvé de dégoutantes filles amoureuses  nageant vers moi

comme des méduses dans un lac de lait sucré au miel.C'est un grand vide sidéral qui m'a accueilli..

En consultant Google interstellaire j'ai appris que j'avais tué cinquante pères de famille afghans

qui faisaient  leurs courses et onze  soldats italiens de l'Otan qui se préparaient à rentrer dans

leurs foyers.Mon bonheur d'avoir donné satisfaction à Salem était terni par la  honte  d'avoir

causé tant de souffrances. en confondant .

Que mon exemple serve à  quelque chose!Que je sois le  dernier  des jeunes de banlieues à

partir pour le Djihad en confondant,comme je l'ai fait,l'amour d'Allah  avec la passion pour  un

bel émir!C'est pour  ça que je vous envoie par Canalblog ces pages qui racontent l'histoire

du jeune Babib;dit Bibi.Il aurait mieux fait de rester le bien-aimé de ses parents plutôt que de

mourir à dix septans en  martyr de l'Islam.Pour seule récompense sa photo  leur a été envoyée

avec des louanges;ainsi  qu'à lamédersa où elle fut affichée,sans mentionner qu'il était mort,non

du sida,mais d'un  amour un peu spécial pour un jeune émir,Salem, dont lenom,en gauloid,

peut se traduire par  "la  paix",ce qui fait ,avouez-le,un peu bizarre  vu les circonstances.

 

 

 

 

 

 

 

.

Mais pourquoi   regretter quelque chose?N'était ce pas "mektoub",c'est-à-dire écrit dans les

cieux?C'est Bibi,c'est-à-dire moi-même,qui vous le dis.

Posté par HenriVray à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Je me suis exécuté pour n'avoir pas l'air d'un

Nouveau commentaire